La Régie Nationale des Usines Renault 

1945

Mars :
Pierre Lefaucheux
est nommé Président
de la RNUR.
9 novembre : Pierre Lefaucheux réunit son état major
pour annoncer la décision
de faire la 4 CV et non la 11 CV. C’est l’aboutissement d’une longue bataille contre le plan Pons qui prévoyait à l’origine
de cantonner Renault à des utilitaires légers.
7 décembre : Un décret fixe la composition du Conseil d’Administration de la RNUR.

1946

Fernand Picard devient Directeur des Études.

Ferdinand Porsche est imposé à Renault, sans apporter grand chose car il refuse de travailler sans son Bureau d’ Études.
Renault achète les terrains
de l’île Seguin que la veuve Galice avait toujours refusés
à Louis Renault. L’intégralité
de l’île appartient maintenant
à Renault.
Octobre : Présentation de la nouvelle 4 CV au Salon où elle fait sensation. La fabrication de son moteur sera assurée par les toutes nouvelles machines transfert imaginées par Pierre Bézier.

1947

Du 30 avril au 12 mai :
Une grande grève paralyse
les ateliers, suivie d’un autre mouvement en novembre-décembre.
4 août : La première 4 CV sort de l’île Seguin. Le délai
de livraison est de un an!
Elle sera fabriquée jusqu’en 1961.
Devant le refus des autres constructeurs d’accepter
la planification produits du plan Monnet, Pierre Lefaucheux décide que Renault ne se limitera pas au bas de gamme.

1948

juillet :
Sortie
de la dernière berline Juvaquatre.
octobre : La 4 CV est proposée en 2 versions, Normale et Luxe.
Prototype de taxi monocorps sur base
de Juvaquatre pour
le concours de Taxis.
Prototype du projet 108, grosse berline à moteur arrière.
novembre : La production de la 4 CV atteint 175 par jour.
860 4 CV sont vendues aux États-Unis.

1949

Louis Rosier gagne dans sa catégorie au Rallye de Monte-Carlo.
Au terme d’une longue bataille juridique, Renault doit payer 1,694 milliard de francs au titre des profits réalisés pendant
la guerre par la SAUR.
Le projet 108 connaît d’énormes problèmes et est finalement remplacé par le projet 110 qui deviendra la Frégate.
Présentation de la 4 CV décapotable au Salon de Paris.

1950

Commercialisation de la Colorale (contraction de coloniale et rurale), déclinée en de multiples versions: Savane, Prairie, Taxi, Pick-up.

avril : La cadence de production de la 4 CV passe à 375 par jour.

juillet : achat de terrains
à Lardy en vue d’y installer un centre d’essais.
24 novembre : Présentation très anticipée de la Frégate, Pierre Lefaucheux ayant peur d’une interdiction de sortir
un nouveau modèle en raison de la situation en Corée
et en Indochine.

1951

Construction de l’usine
de Flins.
Mai : Achats de terrains
à Cléon.
Une 4 CV remporte sa classe aux 24 heures du Mans.
Sortie d’un break Juvaquatre.
1er août : Création du Service Compétition dirigé par
François Landon. Au Salon
la cylindrée de la 4 CV passe
à 747 cc au lieu de 760 pour
un meilleur positionnement
en compétition (cylindrée inférieure à 750cc).
Novembre : La Frégate
est enfin en vente. Le premier exemplaire est livré au baron Surcouf.

1952

Mise en exploitation de l’usine de Flins avec la camionnette 300 kg (Juvaquatre).

Achat de locaux à Rueil pour
y implanter le bureau d’études.
juillet : Le premier prototype de la Dauphine (projet 109)
est envoyé à Lardy pour subir ses premiers essais.
Montage du 11 CV
de la Frégate sur la Colorale.
Sortie d’une Colorale 4X4.

1953

Début de l’étude de l’Estafette.

28 mars : Sortie de la première 4 CV des usines Hino au Japon.
Ouverture d’usines de montage en Espagne (FASA)
et en Afrique du Sud.
Victoire de la 4 CV de Jean Rédélé dans sa catégorie
aux Mille milles.
Création de versions dépouillées « Service » pour la 4 CV
et « Affaires » pour la Frégate.

1954

Nombreuse modifications
sur la 4 CV dont la calandre reçoit 3 barettes au lieu
de 6 précédemment.
La 500.000 ème 4 CV sort des chaines.
Le moteur 4 CV est adapté
au break Juvaquatre.
23 novembre : Signature
d’un accord avec Turboméca pour la création d’une voiture capable de battre des records de vitesse.

1955

11 février :
Pierre Lefaucheux se tue accidentellement
au volant de sa Frégate dont
il perd le contrôle sur une plaque de verglas. Pierre Dreyfus
lui succède.
Création de la SAVIEM,
par fusion de Latil, Somua et des camions Renault.
Bernard Vernier-Palliez en prend la direction.
Un accord d’entreprise met en place une troisième semaine
de congés payés.
Échec des négociations avec Citroën pour créer Automobiles
de France.
décembre : Démarrage en fabrication de la Dauphine à Flins.

1956

6 mars : Présentation de la Dauphine. Depuis février le réseau prend 1000 commandes par jour.
avril : La Juvaquatre reçoit le moteur de la Dauphine et devient « Dauphinoise .
24 avril : 4 Dauphine 
en tête de leur catégorie aux Mille Milles.
4 septembre : L’Étoile Filante bat le record
de vitesse des voitures
à turbine à 308,9 km/h.
octobre : Débuts au Salon de la première Alpine
de série: le coach Mille Miles.

1957

La Reine Elisabeth d’Angleterre visite l’usine de Flins.

Offensive commerciale

aux Etats-Unis avec la Dauphine

et la 4 CV.

34.000 voitures sont expédiées.

Présentation au Salon de la Frégate Transfluide et de la Dauphine Gordini.

Préparation de l’Étoile Filante 2 de 400 chevaux.

1958

janvier :
Une Dauphine pilotée par Féret et Monraisse emporte la victoire toutes catégories
au rallye de Monte-Carlo.
Sortie de la 1.000.000e 4 CV
et de la 500.000e Dauphine.
Présentation de la Floride
au Salon de Paris après
une avant-première mal gérée
à Genève.
Présentation de l’Estafette, première traction avant Renault.

1959

Modernisation du logo Renault.
9 mai : Mise en production de la Floride.
Mise en production de l’Estafette.
La Dauphine est montée chez Alfa Roméo à Milan.
Abandon des programmes
de l’Étoile Filante.

1960

Nikita Khrouchtchev visite l’usine de Flins. C’est le dédut de négociations qui aboutiront en 1967 à un contrat
de modernisation des usines Moskvitch.
Création d’un Service de Style dirigé par Gaston Juchet
au sein de la Direction
des Études.
avril : Arrêt de la production de la Frégate.
Effondrement des ventes
à l’exportation, en particulier aux Etats-Unis où les stocks atteignent un an de ventes.
Grèves consécutives aux licenciements pour ajustement
de la production.

1961

6 juillet :
La dernière 4CV sort
de chaine. Il en a été produit 1.105.547 exemplaires.
Salon de Paris : Présentation
des R 3 et R 4 qui remplacent la 4 CV.
décembre : Version sportive de la Dauphine, la 1093.
Accord avec AMC pour commercialisation réciproque.
Graves conséquences pour Renault de la mévente américaine.

1962

mars :
Apparition au Salon
de Genève de la Floride 
et de la Caravelle avec moteur 5 paliers et freins à disques.
Juin : Lancement de la R8
Accord industriel avec American Motors
Octobre : Lancement
de la Rambler Renault

1963

Dotation en capital de l’État, actionnaire unique, de 250 millions de francs sur 3 ans.

Lancement de la R 4 Parisienne.
La Caravelle passe à 1100 cc.


1964

Janvier : Lancement de la R 8 Major dotée d’un moteur
de 1100cc.
octobre : Débuts au Salon de la R 8 Gordini et de la fourgonnette vitrée R 4.
décembre : Renault détient 50 % de la FASA.
Renault choisit Sandouville pour site de sa nouvelle usine
de montage. Création de la SBFM à Lorient pour satisfaire
le gouvernement qui souhaitait Nantes au lieu de Sandouville.

1965

mars :
Inauguration de l’usine
de Sandouville qui produit aussitôt la R 16.
mars : Présentation de la R 16 à Genève.
octobre : Lancement de la R1 0 Major.
Victoire d’Alpine Renault
au championnat de France
des rallyes.

1966

22 avril :
Création
de l’Association Peugeot-Renault, pour acheter, fabriquer et étudier en commun.
Abandon du R dans
les appellations. On dit désormais Renault 4, Renault 16 etc....
Sortie de la 1.000.000e Renault 4.
La Renault 16 est élue voiture
de l’année.
Au Salon la Renault 8 Gordini passe à 1300 cc et reçoit
2 projecteurs supplémentaires
et une boite à 5 vitesses.
Lancement de la Coupe Gordini.

1967

Création du Club des Amateurs d’anciennes Renault (CAR).

février : Renault refuse
de racheter AMC.
Débuts de la Conception Assistée par Ordinateur
en suivant les travaux
de Pierre Bézier.
Paul Berliet refuse de reprendre les activités de la SAVIEM.
Première participation officielle de l’Alpine Renault 3 litres
à Montlhéry.

1968

mars :
Présentation
de la Renault 16 TS
au Salon de Genève.
Renault fête ses 70 ans par un défilé de voitures anciennes
sur les Champs-Elysées.
mai : Lancement
de la Renault 4 Plein Air. Le moment n’est pas
très bien choisi!
Les grévistes de Renault refusent de s’associer aux étudiants
et leur interdisent l’entrée de l’usine.
octobre : Lancement de la Renault 6 au Salon de Paris.
Les commerçants anticipent un gros succès et des cadences semblables à celles de la Coccinelle. Le démenti sera cruel!

1969

Prise de contrôle
des Établissements Gordini Automobiles.
Inauguration de la piste
de vitesse de Belchamps, fruit
de l’Association Peugeot-Renault.
Acquisition de terrains
pour l’édification de 2 usines,
l’une à Dreux, l’autre à Douai.
octobre : Lancement de la Renault 12.
Pour la première fois Renault dépasse le million de véhicules produits dans l’année.